LANA, SORS DE CE CORPS !

Aujourd'hui à Bordeaux, le thermomètre a fait un bond phénoménal... C'est l'occasion de sortir enfin les tenues de saison et de vous faire découvrir ma dernière trouvaille, une chemise à trois cols ! Dénichée dans la boutique Peppa Gallo (24 rue Vital Carles), où j'amène souvent les clientes de mon agence en quête de vêtements qu'on ne voit pas partout, je n'ai plus envie de la quitter !







La matière, très fluide, ressemble à s'y méprendre à de la soie... sauf qu'elle passe en machine !
Au départ, je cherchais une chemise semblable à celle que porte Lana Del Rey sur la pochette de son album : un col type Claudine qu'on peut boutonner bien haut, et une transparence contrastant avec l'aspect austère du vêtement. Et, si possible, des boutons à peine visibles. Et puis qui ne se lave pas qu'à la main. Et qui s'auto-repasse...

Bref, je n'y croyais plus. Et puis, au hasard des séances shopping avec mes clientes, je suis tombée sur le modèle de la marque brittanique Louche : un voile transparent, des boutons cachés par un astucieux système de boutonnière jaune à pan rabattable, des finitions parfaites, un lavage à 30°C, un repassage inutile... et trois cols. Que demander de plus ?
Bon, comme je travaillais aujourd'hui, j'ai bien entendu mis un débardeur couleur chair sous la chemise... Mais je vous présenterai à l'occasion la version "soir", avec un jeu de transparence à la Lana Del Rey !
Pour casser le côté strict de la chemise boutonnée jusqu'au col, j'y ai associé un pantalon slim doré, de la nouvelle collection Massimo Dutti. Une ceinture léopard et or, une montre dorée Casio et mes fidèles ballerines complètent la tenue.

J'ai pensé qu'en cas de froidure intempestive, un petit gilet poudré me réchaufferait... En fait, je l'ai eu toute la journée sur le bras.




Du coup, mue par une inspiration subite (et habitée par l'esprit de Lana), je me suis essayé à quelques vocalises sur Video Games en rentrant chez moi... Mais visiblement, hélas, l'habit ne fait pas le moine !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire