DU BON USAGE DES POUDRES LIBRES

Parfois, déambuler parmi les linéaires des parfumeries donne l'impression de s'aventurer dans la jungle. Beaucoup de couleurs, d'odeurs, mais aucun mode d'emploi : on s'y perd. C'est le cas notamment dans le rayon des poudres libres. A priori, une poudre est faite pour être appliquée sur le visage, or celui-ci est rarement vert ou mauve. Alors pourquoi retrouve-t-on ces teintes parmi les pots de poudre ?... Voici une ébauche de réponse.
  • La poudre libre de couleur blanche est en réalité transparente, une fois appliquée sur la peau. Elle ne vous transformera donc pas en Casper le gentil Fantôme, mais apportera de la fraîcheur à votre teint s'il est olivâtre ou jaune (en période de débronzage, par exemple).
  • La poudre rose pâle apporte de l'éclat aux teints pâles et laiteux ; c'est l'amie des rousses ou des blondes à peau claire, notamment.
  • La poudre verte ne concerne pas seulement l'Incroyable Hulk ; si vous avez des rougeurs, au niveau des joues par exemple, elle les estompera de manière significative (sans pour autant que le résultat ne soit vert, rassurez-vous). Sur la photo, la poudre Tilleul de T. LeClerc.
  • La poudre libre de teinte abricot ou pêche redonne de l'éclat aux teints mats et aux peaux hâlées, surtout si elles présentent un voile grisâtre.
  • La poudre mauve est parfait pour le soir : elle illumine toutes les carnations.
  • Enfin, la poudre transparente est parfaite si vous souhaitez simplement matifier votre teint, sans y apporter de supplément de couleur.
La prochaine fois que vous mettrez les pieds dans une parfumerie, vous serez incollable sur les poudres libres !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire