MASSACRE AU SÈCHE-CHEVEUX (OU COMMENT RATTRAPER UNE ERREUR DE COIFFURE)

La salle de bains est parfois le cadre de tragiques erreurs de manipulation. Parce qu'on n'est ni coiffeuse ni esthéticienne, on a le droit de se tromper... à condition de connaître les petites astuces qui permettront de se rattraper. Notre dossier consacré aux dérapages esthétiques commence par les drames que vivent nos cheveux, et vous livre un petit guide de survie à laisser en évidence au-dessus du lavabo ! Dans les prochains volets, nous nous pencherons sur les ratages cosmétiques (le gommage était presque parfait) puis les dérapages de maquillage (Mascara(de) funeste).

J'AI ABUSÉ DU FER À FRISER
Vos boucles sont trop nombreuses, trop frisées ou irrégulières ? Pas de panique, il est inutile de courir sous la douche ! Humidifiez vos mains puis froissez vos cheveux : l'humidité détendra immédiatement les boucles. Attendez que vos cheveux aient séché pour reprendre le fer.

J'AI TROP LISSÉ MES LONGUEURS
Même principe que pour le fer à friser : pour redonner vie à vos cheveux rendus raplaplas par un excès de lissage, froissez-les avec vos mains passées au préalable sous un filet d'eau. Ils regonfleront une fois secs.

MON BRUSHING S'EST ÉCROULÉ
Vous pouvez encore le sauver en 2 minutes chrono : penchez la tête en avant et vaporisez sur vos cheveux un nuage de laque, puis séchez-les durant une minute au sèche-cheveux. Relevez la tête, remettez votre coiffure en place et laquez à nouveau, très légèrement : votre brushing a retrouvé son gonflant.

J'AI LAISSÉ POSER TROP LONGTEMPS MON SHAMPOOING DÉJAUNISSANT
Le violet étant la couleur complémentaire du jaune, le produit contient des pigments violets qui neutralisent le jaune des cheveux blancs ou blonds. Problème : si on dépasse le temps de pose, les cheveux virent au bleu (ou au violet, c'est selon). Ne vous affolez pas : un simple lavage avec un shampooing doux vient à bout de la couleur indésirable.

MA COULEUR RESSEMBLE À UN CASQUE
La couleur, trop uniforme, a enlevé tout relief à la chevelure. Une seule solution si on ne veut aller chez son coiffeur : acheter une coloration un demi-ton plus foncée que celle qu'on vient de s'appliquer. On met le produit sur les racines uniquement puis, 10 minutes avant la fin du temps de pose, on en applique également sur une douzaine de mèches de taille moyenne. Une fois les cheveux rincés et séchés, bonne surprise : ils ont repris vie ! Le côté monochrome de la couleur d'origine a disparu grâce à ce balayage inversé.

MA COLORATION EST RATÉE
Il n'existe pas, hélas, de solution miracle pour ce type de déconvenue... S'il s'agit d'une couleur fugace ou ton sur ton, c'est-à-dire sans oxydant, vous pouvez espérer voir s'estomper la couleur au bout d'une semaine de shampooings quotidiens. En revanche, en cas de coloration permanente, seul votre coiffeur pourra vous tirer d'affaire.

MA FRANGE EST TROP COURTE
Vous avez le choix entre plusieurs solutions (dont aucune, à vrai dire, ne vous la fera repousser de plus de 10 millimètres par mois) :
- Vous pouvez tracez une raie de côté, mettre un peu de cire coiffante sur la frange pour apporter matière et tenue, puis la plaquer sur le côté ; une petite barrette finira de la maintenir en place le temps qu'elle repousse.
- Autre option : gagner quelques millimètres. Pour cela, faites sécher votre frange en l'aplatissant au maximum sous un bandeau. Ensuite, finissez de l'allongeant au lisseur.
- Vous pouvez aussi lui donner du style en la faisant effiler par votre coiffeur.
En conclusion, sachez que rien n'est irrémédiable : dans la grande majorité des cas, le cheveu repousse. Et n'oubliez pas que votre coiffeur peut, à l'occasion, devenir votre sauveur... Dans la suite de notre dossier sur les dérapages en salle de bain, nous parlerons des soins cosmétiques non adaptés (le gommage était presque parfait) et des erreurs de maquillage (mascara(de) funeste).
.

Autres articles dans la rubrique "Cheveux" :
     Etc...

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire